Info COVID-19

Cette page est continuellement mise à jour

Voici une foire aux questions pour vous tenir informé des nouvelles informations à propos  des mesures en place dans nos écoles en temps de pandémie. Vous pouvez également consulter la page statut des écoles pour prendre connaissance de leur  statut. 

Niveau d'alerte orange du plan de rétablissement

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, en collaboration avec la Santé publique, vous présente un document intitulé « niveau d’alerte orange » pour vous informer des changements aux mesures d’hygiène et de sécurité instaurées dans les écoles en zone orange. Vous pouvez également consulter la foire aux questions du ministère en consultant cet hyperlien. 

Voici les informations qui figurent dans la foire aux questions. 

Garderie éducative

Les garderies éducatives situées dans une zone d’alerte orange sont autorisées à opérer.

  • Les enfants de moins de 5 ans dans les garderies éducatives ne sont pas tenus de porter un masque au sein de leur
    groupe. Toutefois, les enfants âgés de 2 à 4 ans sont tenus de porter un masque dans les zones communes telles
    que les corridors et les salles de toilettes. Les enfants doivent être surveillés en fonction de leur capacité à tolérer le
    masque, ainsi que lorsqu’ils mettent et enlèvent le masque.
  • Les enfants d’âge scolaire (4 à 12 ans) dans les garderies éducatives sont tenus de porter un masque en tissu à tout
    moment, y compris dans le local du groupe, dans les espaces communs et à l’extérieur. On peut faire exception à
    cette règle lorsque l’enfant travaille en silence, mange ou joue pendant les activités sportives.
  • Les enfants d’âge scolaire transportés par des garderies éducatives doivent porter un masque à tout moment
    lorsqu’ils sont dans le véhicule.
  • Tous les employés de garderies éducatives sont tenus de porter un masque à tout moment, incluant à l’extérieur. Les
    exceptions sont les cas où ils mangent ou sont assis seuls dans un bureau ou une pièce fermée.
  • Les enfants d’âge scolaire et les employés de garderies éducatives doivent apporter chaque jour deux masques
    propres.

Regroupements

  • Les changements de groupes ne sont pas autorisés pendant un niveau d’alerte orange.
  • Les nouvelles inscriptions et admissions sont autorisées dans un niveau d’alerte orange.
  • Un dépistage actif sera effectué avant d’entrer dans une garderie éducative. Ceci s’applique au personnel des
    garderies éducatives, aux enfants et à tout autre personnel jugé essentiel, comme les représentants de la Santé publique, de Travail Sécuritaire NB ou du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.
  • Les garderies éducatives doivent établir des règles précises sur l’autorisation et l’interdiction d’accès et doivent afficher les exigences en matière de dépistage à l’entrée de la garderie éducative. 
  • Les parents et tuteurs ne seront pas permis d’entrer dans une garderie éducative dans un niveau d’alerte orange.

Toutes les excursions sont annulées.

Écoles publiques

  • Tous les élèves de la maternelle à la 12e année doivent porter un masque dans un autobus scolaire, même lorsqu’ils
    sont assis avec un membre de leur ménage ou seuls.
  • Les élèves de la maternelle à la 8e année doivent porter un masque à tout moment à l’école, incluant à l’extérieur. On peut faire exception à cette règle lorsqu’ils sont assis à un bureau et qu’ils travaillent en silence, mangent ou pratiquent des activités sportives pendant les cours d’éducation physique.
  • Les élèves de la 9e à la 12e année doivent porter un masque à tout moment à l’école, incluant à l’extérieur. On peut faire exception à cette règle lorsqu’ils mangent ou pratiquent des activités sportives pendant les cours d’éducation physique.
  • Le personnel scolaire est tenu de porter un masque à tout moment à l’école, incluant à l’extérieur. On peut faire exception à cette règle lorsqu’il mange ou qu’il est assis seul dans un bureau ou une classe fermée.

Éducation et activités musicales 

  • L’utilisation d’instruments à vent et le chant ne sont pas autorisés dans un niveau d’alerte orange. Les activités musicales parascolaires, tels que SISTEMA, le théâtre, la choral et l’orchestre, ne seront pas permis.

Éducation physique et les activités sportives 

  • Les activités physiques qui favorisent la distanciation physique, telles que le yoga, la danse et la marche modérée, sont recommandées.
  • Les activités sportives interscolaires, parascolaires et intra-muros seront limitées à des pratiques et/ou des compétences et des exercices au sein d’une seule équipe.

Les élèves et le personnel scolaire qui sont immunodéprimés devraient communiquer avec leur prestataire de soins de santé pour obtenir des conseils. Des plans d’apprentissage à distance seront mis en place. L’IWK a défini les personnes immunodéprimées comme étant des personnes qui :

  • subissent actuellement un traitement de chimiothérapie ou en ont subi un au cours des six derniers mois
    o sont traitées par radiothérapie
    o ont reçu une greffe de moelle osseuse au cours de la dernière année ou une maladie du greffon contre l’hôte;
  • sont receveuses d’une transplantation d’organe solide
    o ont la drépanocytose
    o ont une rate qui ne fonctionne pas
    o ont une cause génétique de dysfonctionnement immunitaire;
  • ont le VIH/sida;
  • prennent des médicaments immunosuppresseurs;
  • ont d’autres antécédents d’immunodépression, tels que définis par un médecin.

La Santé publique vous présente un document intitulé « Comment et quand s’auto-isoler » pour vous informer des lignes directrices qui guident l’auto-isolement. 

Voici les informations qui figurent dans ce document. 

Les personnes ayant reçu une telle consigne de la Santé publique, d’un fournisseur de soins de santé ou d’un agent de la paix, y compris les cas confirmés de COVID-19, DOIVENT s’auto-isoler.

Les personnes présentant DEUX OU PLUSIEURS des symptômes ci-dessous DOIVENT s’auto-isoler jusqu’à ce qu’elles obtiennent un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19 :

  • fièvre;
  • toux (ou toux qui s’aggrave);
  • diarrhée;
  • perte de l’odorat et du goût;
  • taches mauves sur les doigts ou les orteils (chez les enfants);
  • écoulement nasal;
  • mal de tête;
  • mal de gorge;
  • fatigue /épuisement;
  • douleurs musculaires.

Les personnes qui ont voyagé à l’extérieur de la bulle atlantique au cours des 14 derniers jours DOIVENT s’auto-isoler pendant 14 jours à compter de leur arrivée dans la bulle atlantique.

Si les membres du ménage, ou la personne en auto-isolement, sont incapables de suivre les lignes directrices énoncées dans le présent document, ils DOIVENT aussi s’isoler.


Si un membre du ménage a voyagé à l’extérieur de la bulle atlantique pour une raison quelconque, tous les membres du ménage DOIVENT surveiller l’apparition de symptômes pendant 14 jours. Si une personne développe des symptômes de la COVID-19, tous les membres du ménage DOIVENT s’auto-isoler et la personne symptomatique doit passer un test de dépistage de la COVID-19.

  • Ne quittez pas votre domicile ou propriété, sauf pour échapper à un danger ou pour recevoir des soins médicaux d’urgence.
  • Évitez d’aller à l’école, au travail, etc. Vous pouvez sortir sur votre balcon ou dans votre cour.
  • Vous ne pouvez pas faire de promenades, sauf sur votre propre propriété.
  • Vous ne pouvez pas faire de promenades en voiture, même si vous êtes seul dans la voiture.
  • Prenez des dispositions pour vous faire livrer la nourriture et les autres articles de première nécessité.
  • Si toutes les lignes directrices dans ce document sont observées, alors les membres du ménage qui ne sont pas en auto-isolement peuvent aller travailler, se rendre dans les garderies éducatives ou à l’école et peuvent ramasser des biens essentiels ou faire des courses essentielles seulement.
  • Les visiteurs ne sont pas permis, même s’ils restent à l’extérieur et se tiennent à une distance de deux mètres.
  • N’utilisez pas les espaces communs partagés avec d’autres ménages, par exemple les buanderies et les espaces extérieurs d’un immeuble d’appartements.
  • Évitez les contacts avec les autres membres du ménage, en particulier ceux qui souffrent de maladies chroniques ou dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que les personnes âgées.
  • Restez à deux mètres de distance des autres membres du ménage. S’il est impossible d’éviter les contacts, les interactions doivent être brèves et toutes les personnes doivent porter en tout temps un masque qui couvre la bouche et le nez.
  • Portez un masque dans les espaces communs de la maison.
  • Dormez dans une chambre séparée.
  • Gardez vos mains propres en vous les lavant fréquemment à l’eau et au savon, en respectant l’étiquette en matière de toux et d’éternuement et en évitant de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche. Ne partagez pas d’objets personnels avec les membres du ménage, par exemple les serviettes à main, les draps de lit, les ustensiles, les brosses à dents et les appareils électroniques.
  • Utilisez si possible une salle de bain séparée.
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces les plus fréquemment touchées au moins une fois par jour, notamment les interrupteurs, les éviers, les robinets et les toilettes, et nettoyez les poignées de porte, après chaque utilisation.

Lorsque que les membres de la famille peuvent suivre les directives de Santé publique, le DSF-NE demande tout de même aux élèves et au personnel de la famille de porter le masque en tout temps dans les établissements scolaires. 

Connaitre la COVID-19

Pour connaître les symptômes liés à la COVID-19 ainsi que les moyens pour prévenir sa propagation, consultez le document Conseils de santé publique

Si vous croyez avoir été exposé à la COVID-19, veuillez répondre à l’autoévaluation de la COVID-19 pour connaître la procédure à suivre. N’hésitez pas à communiquer auprès du 8-1-1.

Avant de partir à l’école, veuillez répondre aux questions de dépistage avec votre enfant. Si votre enfant présente des symptômes de la COVID-19, vous devez le garder à la maison et composer le 8-1-1. 

Un enfant ou une personne malade qui présente des symptômes de la COVID-19 ne peut pas revenir à l’école avant d’être complètement rétablie. Santé publique vous informera du moment où l’isolement peut prendre fin.

Présence de symptômes à l'école

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance propose une foire aux questions à propos des démarches à suivre dans l’éventualité de la présence de symptômes auprès d’un enfant.  

Voici les informations qui figurent dans le document. 

Si votre enfant présente UN ou PLUSIEURS symptômes de la COVID-19, vous pouvez:

  1. prendre un rendez-vous en ligne pour un test de dépistage en cliquant sur « Faites-vous tester » dans la page Web du gouvernement du Nouveau-Brunswick sur le coronavirus (www.gnb.ca/coronavirus),
  2. communiquer avec Télé-soins 811, ou
  3. communiquer avec votre prestataire de soins primaires.

Les téléphonistes du 811 ou votre prestataire de soins primaires évalueront votre enfant avant de suggérer un test de dépistage.

Suivant les conseils de Santé publique, votre enfant PEUT FRÉQUENTER l’école s’il présente seulement UN symptôme de la COVID-19.

Note: L’élève dont le fournisseur de soins de santé primaires a indiqué qu’il souffre habituellement d’allergies saisonnières, de congestion ou d’écoulement nasale chronique ne doit pas être exclu de l’école en raison de ces symptômes.

Votre enfant PEUT FRÉQUENTER l’école même si un membre de votre famille présente DEUX ou PLUSIEURS symptômes de COVID-19, à moins que la Santé publique ait conseillé à la personne de s’isoler.

L’exception à cette règle est : si un membre de la famille a voyagé à l’extérieur de la bulle des provinces de l’Atlantique au cours des 14 derniers jours ET présente des symptômes quelconques, votre enfant NE PEUT PAS aller à l’école.

Si votre enfant tombe malade pendant la journée scolaire et présente DEUX ou PLUSIEURS symptômes de la COVID-19, l’école vous en informera et vous devrez aller le chercher dans l’heure qui suit la notification.


Il est important que vous ayez un plan d’urgence au cas où vous devez passer prendre votre enfant.

Si votre enfant présente DEUX ou PLUSIEURS symptômes de la COVID-19 et qu’il attend les résultats du test de
dépistage, il doit rester à la maison et s’isoler jusqu’à ce qu’il ait reçu le résultat.


Si votre enfant ne PRÉSENTE PAS deux symptômes COVID-19 mais qu’il a été testé, les professionnels médicaux du centre de dépistage t’indiqueront quand ton enfant pourra retourner à l’école.

Si votre enfant a reçu un résultat négatif de la COVID-19, il doit rester à la maison jusqu’à ce que ses symptômes aient disparu ou que votre fournisseur de soins de santé primaires vous indique qu’il peut retourner à l’école.

Si votre enfant a une fièvre, sa fièvre doit avoir disparu pendant 24 heures sans prise de médicaments avant de retourner à l’école (ce qui est conforme aux pratiques scolaires).

Si votre enfant a été testé positif pour la COVID-19, le bureau de la Santé publique communiquera avec vous. On vous posera des questions afin de retracer les
personnes avec qui votre enfant a été en contact, la période à laquelle elles ont pu être contagieuses et quand elles ont pu être en contact avec le virus.

On vous informera également des actions à prendre pour l’auto-isolation.

Le bureau de la Santé publique communiquera avec vous si votre enfant a été en contact étroit avec un cas confirmé de la COVID-19. Le bureau de la Santé publique vous dira si votre enfant doit rester à la maison.

Le bureau de la Santé publique vous avisera lorsqu’il sera sûr pour votre enfant de retourner à l’école. Le bureau de la Santé publique informera également l’école lorsqu’il sera sécuritaire pour votre enfant de retourner à l’école.

Plan opérationnel des écoles

Les plans opérationnels des écoles présentent les mesures et directives mises en place par l’école afin que son fonctionnement quotidien réponde aux exigences du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et de Santé publique. L’ensemble de ces mesures veillent à ce que l’environnement d’apprentissage soit sécuritaire pour tous. 

L’école de votre enfant se charge de vous faire parvenir une version sommaire de son plan opérationnel à votre intention. La version complète du plan opérationnel est également accessible sous demande.

Chaque école détient son plan opérationnel qui répond à sa réalité pour assurer l’efficacité du plan.

Les plans opérationnel ont été publiés le trois (3) septembre.

Accessibilité à l'école

Les visites sans rendez-vous ou non planifiées seront limitées. Puisque le contact virtuel ou téléphonique sera le principal moyen de communication entre le personnel scolaire et les parents, les rencontres en personne devront se faire sous rendez-vous, et ce tout en respectant les consignes de Santé publique.

Les parents devront inscrire leur présence dans un registre des visiteurs. 

Tous les visiteurs, membres du personnel et les élèves de la 6e à la 12e année doivent emporter un masque propre avec eux avant de se présenter à l’école.

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance propose une foire aux questions à propos des masques, des écrans faciaux et des exemptions. 

Voici les informations qui figurent dans le document. 

Vous devez porter un masque non médical en papier jetable ou en tissu. Les masques médicaux, comme les N95, ne sont pas nécessaires pour les membres du public et devraient être réservés aux travailleurs de la santé. Les masques doivent avoir deux ou plusieurs couches qui couvrent votre nez et votre bouche. Ils doivent être bien ajustés sur les côtés de votre visage et sous votre menton.

Les masques doivent être constitués de deux ou plusieurs couches de tissu lavable et perméable à l’air, par exemple le coton. Vous devez éviter les masques faits d’un tissu qui rend la respiration difficile, par exemple le vinyle. Vous pouvez aussi utiliser des masques jetables. Ces masques doivent être mis à la poubelle lorsqu’ils sont souillés.

Les masques doivent couvrir votre nez et votre bouche et être bien ajustés sur les côtés de votre visage et sous votre menton.
Ne portez pas votre masque autour du cou, sur le front, sous le nez, sur le menton ou suspendu à une oreille ou à un bras. Un petit sac en plastique est un endroit sûr où ranger votre masque lorsque vous ne le portez pas.

Non. Les évents ou les valves des masques permettent aux particules virales de s’échapper et ne sont pas recommandés pendant la pandémie de COVID-19.

Les masques qui s’ajustent étroitement sur votre nez ou qui sont munis d’un fil de fer pour le nez ont tendance à limiter la formation de buée. Pour trouver le masque qui vous convient le mieux, vous devrez peut-être essayer plusieurs styles. Vous pouvez également faire traiter les verres de vos lunettes pour limiter la formation de buée.

Non. Les écrans faciaux et buccaux ne sont pas aussi efficaces pour prévenir la transmission des virus, car ils ne retiennent pas efficacement les gouttelettes provenant des voies respiratoires, comme la salive et le mucus.

Un écran facial est destiné à être utilisé avec un masque et sert principalement à protéger les yeux de la personne qui le porte. Les professionnels de la santé portent des écrans faciaux, ainsi que des masques et d’autres équipements de protection pour se protéger et protéger les patients contre l’infection par le virus causant la COVID-19.
Des renseignements supplémentaires sont disponibles ici.

Non. Les cache-cous, les foulards et les bandanas ne peuvent pas être portés à la place du masque pour se protéger contre la COVID-19. Ils ne sont pas aussi efficaces pour prévenir la transmission des virus, car ils ne retiennent pas efficacement les gouttelettes provenant des voies respiratoires, comme la salive et le mucus.

Oui, les personnes souffrant d’asthme ou d’autres problèmes respiratoires peuvent porter un masque. L’Association pulmonaire du Canada, la Société canadienne de thoracologie et Asthma Canada appuient sans exception toutes les recommandations de santé publique sur le port du masque comme mesure de protection contre la COVID-19.

Nous recommandons aux personnes qui ont de la difficulté à porter un masque d’essayer différents styles jusqu’à ce qu’elles trouvent celui qui leur convient le mieux. Les masques peuvent s’attacher derrière les oreilles ou derrière la tête et sont disponibles sous différentes formes, notamment plissés et ajustés. Ils peuvent être fabriqués en différents tissus, comme le coton, ou en papier jetable. Des dispositifs comme des bandeaux et des chapeaux munis de boutons ou d’agrafes pour accrocher les élastiques sont également disponibles pour soulager la pression sur les oreilles.

Les personnes souffrant d’anxiété légère ou de claustrophobie peuvent consulter leur fournisseur de soins de santé pour se renseigner sur les techniques d’adaptation.

Certaines personnes sont incapables de porter un masque pour diverses raisons. Il est important de se rappeler que ces raisons ne sont pas toujours visibles pour les autres. Les gens du Nouveau-Brunswick devraient toujours faire preuve de gentillesse, de respect et de compréhension les uns envers les autres.

Des exemples de personnes qui ne sont pas tenues de porter un masque sont fournis ci-dessous :

  • les enfants de moins de deux ans;
  • les personnes qui, en raison d’une déficience cognitive, d’une incapacité connexe, d’un trouble du développement neurologique ou d’un grave problème de santé mentale, ne peuvent pas satisfaire à l’exigence;
  • les personnes qui sont inconscientes, frappées d’incapacité ou autrement incapables d’enlever leur masque sans aide;
  • les situations qui incluent les personnes sourdes ou malentendantes qui se fient à la lecture labiale, à des sons clairs ou à des expressions faciales pour communiquer;
  • les personnes qui reçoivent un traitement médical ou un service nécessitant l’enlèvement du masque. Dans ces cas, elles doivent seulement enlever leur masque ou leur couvre-visage pour la durée du traitement ou du service;
  • conformément à la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail et à ses règlements, appliqués par Travail sécuritaire NB, les personnes qui travaillent ou exercent leur profession dans un lieu accessible au public sont exemptées du port du masque si ce lieu est fermé ou partiellement recouvert d’une barrière physique. Les personnes pour lesquelles le port du masque créerait un risque pour la santé et la sécurité au travail seraient également exemptées, conformément aux lignes directrices en matière de santé et de sécurité au travail.


Il est encore plus important pour les personnes exemptées du port du masque de se tenir à deux mètres des autres, de se laver ou de se désinfecter les mains fréquemment et de se faire tester en cas de malaise, même si les symptômes sont légers. Il est également recommandé aux personnes exemptées de porter un masque ou un couvre-visage d’éviter, dans la mesure du possible, les endroits achalandés où le port du masque est obligatoire et de prévoir de faire leurs courses en dehors des heures de pointe quand les magasins sont moins fréquentés ou de se faire livrer les marchandises si possible.

Pour vous guider en matière de port du masque à l’école, nous vous invitons à consulter le tableau « le port du masque à l’école en phase jaune« . 

Une classe-bulle est un groupe d’élèves qui partagent la même classe. La distanciation physique et le port du masque n’est pas requis pour les élèves à l’intérieur d’une même classe-bulle puisque le groupe d’élève reste le même à l’intérieur et à l’extérieur de la classe. La distanciation physique est seulement requise entre chacune des classes-bulles lorsqu’elles sont plusieurs à l’extérieur dans les espaces communs.

Le nombre d’élève dans une classe-bulle varie selon le niveau. C’est-à-dire, les bulles varient d’environ 15 élèves pour les niveaux de maternelle à 2e année, de 20 élèves pour les niveaux de 3e à 5e année, et maintiennent le nombre habituel d’élèves pour les niveaux de 6e à 8e année.

Le port du masque pour les élèves de la maternelle à la 5e année est recommandé dans les espaces communs, mais il n’est pas exigé dans la salle de classe.

 

Le port du masque est requis pour les élèves de la 6e à la 8e année dans les espaces communs. Le port du masque et la distanciation physique ne seront pas requis dans la salle de classe.

Le port du masque est requis pour les élèves de la 9e à la 12e année dans les espaces communs. En salle de classe, il est seulement requis lorsque la distanciation physique d’un (1) mètre est impossible.

Consultez le document comment placer son masque pour en apprendre davantage à propos des bonnes pratiques de manipulation du masque. 

Consultez le document comment retirer son masque pour en apprendre davantage à propos des bonnes pratiques de manipulation du masque.

De bonnes pratiques d'hygiène

Des postes de désinfection sont installés à l’entrée et à la sortie de l’école ainsi qu’à l’entrée de chaque local et le lavage et la désinfection des mains sont intégrés au code de vie de la classe.

Nous demandons toutefois aux parents d’encourager une bonne hygiène des mains auprès de leur enfant avant qu’il parte à l’école le matin.

Consultez le document procédure de désinfection des mains pour en apprendre davantage à propos des bonnes pratiques de désinfection des mains. 

En salle de classe

Les élèves des groupes de la maternelle à la 2e année sont physiquement à l’école à temps plein. Les classes de maternelle à la 2e année sont réduites pour qu’elles comptent environ 15 élèves par classes. Les élèves à l’intérieur du même groupe classe (soit une classe-bulle) pourront interagir entre eux, mais devront garder une distance de deux mètres avec les autres groupes d’élèves. 

Les élèves des groupes de la 3e à la 5e année sont physiquement à l’école à temps plein. Les classes de la 3e à la 5e année varient entre 15 et 20 élèves par classe. L Les élèves à l’intérieur du même groupe classe (soit une classe-bulle) pourront interagir entre eux, mais devront garder une distance de deux mètres avec les autres groupes d’élèves. 

Les élèves poursuivront leurs apprentissages à l’école à temps plein et les classes seront de la même taille qu’auparavant. Les élèves à l’intérieur du même groupe classe (soit une classe-bulle) pourront interagir entre eux, mais devront garder une distance de deux mètres avec les autres groupes d’élèves. Il n’y aura pas de rotation de la part des élèves au niveau de l’horaire des cours, toutefois les enseignants pourront circuler d’une classe à l’autre pour assurer l’enseignement des matières.

Les élèves du secondaire se présenteront à l’école sous un modèle hybride, alternant entre l’apprentissage à distance et en présentiel (rotation aux deux jours). Le nombre d’élèves par salle de classe sera réduit en raison des horaires et des cours. Le nombre maximal visé est de 15 élèves par groupe. Les élèves recevront de l’enseignement à distance obligatoire les journées où ils seront à la maison. Conséquemment, les élèves ne seront pas regroupées en groupe fixe comme pour les autres niveaux et pourront ainsi circuler d’une classe à l’autre en tenant compte de la distanciation physique et du port du masque.

Dans une classe-bulle, les élèves peuvent interagir avec les autres élèves et les éducateurs sans devoir maintenir la distanciation physique. Conséquemment, ils pourront jouer, faire du bricolage ou travailler en équipe. Les élèves peuvent partager le même matériel scolaire en classe, mais il est hautement recommandé que les élèves aient leur propre matériel. Le matériel partagé sera désinfecté en fin de journée.

Modèle hybride et classe multiprogramme?

Oui, les cours de musique, d’arts et d’éducation physique sont maintenus. Des mesures additionnelles sont mises en place afin d’assurer la santé et la sécurité des élèves et membres du personnel.  

Les élèves du secondaire se présenteront à l’école sous un modèle hybride, alternant entre l’apprentissage à distance et en présentiel (rotation aux deux jours). Les élèves recevront de l’enseignement à distance obligatoire les journées où ils seront à la maison.

Une classe multiprogramme comprend plusieurs niveaux scolaires consécutifs et plusieurs âges au sein d’une même salle de classe. Au DSFNE, plusieurs classes seront aménagées afin de respecter les lignes directrices du plan de retour à l’école pour la rentrée scolaire de septembre, et ce tout en respectant le rythme d’apprentissage et les besoins des élèves. Une classe multiprogramme peut bonifier l’expérience scolaire pour certains élèves et nous vous invitons à communiquer avec la direction d’école afin d’en connaitre davantage.

Selon les recherches, en raison de la diversité d’âges retrouvée dans une classe multiprogramme, le nombre et la qualité d’interactions entre les élèves augmentent l’engagement en salle de classe et facilitent ainsi le processus d’apprentissage. Ces interactions entre paires encouragent également la sociabilité et l’esprit de coopération ce qui entraîne le partage de savoir entre camarades de classe.

Le mandat du personnel enseignant demeure le même, de répondre aux besoins particuliers de tous les élèves en classe. Les apprentissages se font donc de manière à aider tous les élèves dans leur parcours scolaire, quel que soit leur âge, leur année d’études ou leur rythme d’apprentissage.

Oui, les services d’appui à l’apprentissage seront offerts en septembre, tout en respectant les consignes de Santé publique.

Les cours de musique

Dans la mesure du possible, si les conditions météorologiques le permettent, les cours de musique se dérouleront à l’extérieur afin que les élèves puissent chanter librement.

Les instruments à vent et le chant seront autorisés, mais des mesures de santé et de sécurité supplémentaires sont mises en place pour limiter le risque de propagation.

Les élèves de la maternelle à la huitième année maintiennent leur classe-bulle au cours de musique. Ils n’auront pas à maintenir une distanciation physique avec les autres élèves de leur groupe et pourront partager les instruments de musique à l’intérieur du même groupe. Les élèves peuvent chanter à l’intérieur, mais seront encouragés à chanter doucement et à accroître la distance physique entre eux lorsqu’ils chantent à l’intérieur.

Selon les recherches, en raison de la diversité d’âges retrouvée dans une classe multiprogramme, le nombre et la qualité d’interactions entre les élèves augmentent l’engagement en salle de classe et facilitent ainsi le processus d’apprentissage. Ces interactions entre paires encouragent également la sociabilité et l’esprit de coopération ce qui entraîne le partage de savoir entre camarades de classe.

Les élèves de la neuvième à la 12eannée maintiendront une distance physique de deux mètres entre eux pendant les cours de musique. Ils pourront partager des instruments, à condition qu’ils soient désinfectés après chaque utilisation. Il est recommandé que les élèves de la neuvième à la 12e année chantent seulement à l’extérieur dans de grands espaces où ils peuvent maintenir une distance physique suffisante entre eux.

Les sports scolaires

Oui, les élèves pourront participer à des activités sportives, parascolaires au cours de la prochaine année scolaire.

Oui, les élèves pourront participer à des cours d’éducation physique au cours de la prochaine année scolaire.

Les élèves pourront utiliser le gymnase ou d’autres espaces dans leur école à condition qu’ils se lavent les mains ou les désinfectent en entrant et en sortant.

Les élèves de la maternelle à la huitième année participeront aux activités d’éducation physique au sein de leur classe-bulle.

Les classes bulles n’auront pas à suivre les mesures de distanciation physique pendant le cours d’éducation physique. Les élèves d’un même groupe pourront partager l’équipement sportif. De plus, le port du masque ne sera pas exigé durant le cours d’éducation physique d’une classe-bulle.

Les élèves du secondaire devront maintenir une distance minimale d’un mètre pendant la durée du cours d’éducation physique, comme dans les autres cours. L’équipement sera désinfecté après chaque utilisation. Si la désinfection est impossible, l’équipement ne sera pas utilisé

Les activités internes et parascolaires

Les activités sportives internes seront autorisées pour les groupes de la maternelle à la huitième année ainsi que pour les élèves du secondaire. Les groupes devront maintenir les mêmes lignes directrices que celles pour les cours d’éducation physique.

Les élèves qui participent à des clubs scolaires devront suivre les lignes directrices à l’égard de la distanciation physique. Dans la mesure du possible, il est recommandé de tenir les rencontres en ligne.

Si une zone passe à la phase orange ou rouge, toutes les activités internes seront suspendues.

Les sports et évènements scolaires

Des activités interscolaires et autres activités parascolaires pourront avoir lieu pendant l’année scolaire 2020-2021, à la condition que la province ou la zone ou l’activité se déroule reste dans la phase jaune.

Les compétitions sportives sont limitées aux subdivisions d’un même district scolaire ou à une petite région pour permettre la tenue de compétitions tout en limitant les contacts entre régions.

Un maximum de 50 spectateurs est autorisé dans les espaces extérieurs, et les spectateurs doivent respecter les mesures de distanciation physique. Aucun spectateur est autorisé à assister aux événements organisés à l’intérieur de l’école.

Le transport scolaire

Oui, il y a un service de transport scolaire cette année.  

Le service de transport scolaire sera desservi en tenant compte des mêmes distances qu’auparavant et continuera d’être offert à tous les élèves admissibles incluant ceux à besoins particuliers. 

Pour connaitre le trajet de l’autobus qui dessert votre adresse, vous aurez besoin des information suivantes: 

  • votre numéro civique
  • le nom de votre rue 
  • le nom de votre municipalité 
  • le niveau de votre enfant (soit maternelle, première année, deuxième année, etc.)
  • le programme de votre enfant (soit régulier, adaptation scolaire, besoins spéciaux, etc.).

Premièrement, consultez notre application web  BusPlanner et cliquez dans le champ Puis-je prendre l’autobus? Ensuite, insérez l’information mentionnée plus haut dans les casses assignées. 

La distanciation physique d’un (1) mètre (un élève par banquette) est requise pour tous les élèves de la maternelle à la 5e année dans l’autobus à moins qu’ils soient assis avec un membre du même ménage. Ils ne sont pas tenus de porter un masque dans l’autobus scolaire.

Le port du masque est requis pour les élèves de la 6e à la 12e année lorsqu’ils entrent et sortent de l’autobus. Un élève peut retirer son masque s’il est assis seul ou avec un membre du même ménage pendant la durée du trajet en autobus. Le port du masque est requis pendant la durée du trajet si deux élèves de différents ménages partagent la même banquette.

Si les élèves de la sixième à la 12e année n’ont pas de masque en tissu lorsqu’ils montent dans l’autobus, un masque leur sera fourni temporairement. Les parents doivent fournir des masques en tissu propres à l’usage des élèves. Les incidents de non-respect peuvent être signalés à la direction de l’école pour suivi.

Les élèves seront tenus de s’asseoir à la banquette qui leur sera assignée.

Les parents devront évaluer leurs enfants pour l’apparition de symptômes liés à la COVID-19 et les élèves dans l’âge de le faire devront s’auto-évaluer avant de monter dans l’autobus. Veuillez utiliser le document questions de dépistage.

Des directives additionnelles pour bonifier la gestion de l’embarquement et du débarquement des élèves ainsi qu’une procédure de désinfection des véhicules sont en place.

L'école pour les enfants vulnérables

Un enfant vulnérable est un élève dont les besoins physiques ou psychologiques font en sorte qu’il est préférable qu’il soit physiquement à l’école ou non.

Les parents d’un enfant vulnérable pour qui un problème de santé l’empêche d’être à l’école doivent aviser l’école durant la semaine du 31 août.

Les parents d’un enfant vulnérable pour qui une condition physique ou psychologique l’empêche d’être à la maison recevront une communication de l’école durant la semaine du 31 août.

Les élèves de la maternelle à la huitième année fréquenteront physiquement l’école à temps plein et auront accès aux mêmes services de soutien.

Étant donné que le modèle d’apprentissage peut varier pour les élèves de la 9e à la 12e année, les enseignants travailleront en collaboration avec les parents, les membres des équipes stratégiques et les membres des services de soutien aux apprentissages pour assurer que les élèves vulnérables aient accès au soutien nécessaire.

Si votre enfant ne peut pas aller à l’école en raison d’une condition médicale, il ou elle bénéficiera d’un plan d’apprentissage établi par son enseignante ou enseignant et d’un soutien pédagogique.

Il faut cependant faire la différence entre le plan d’apprentissage et l’enseignement à domicile qui sont deux concepts entièrement différents. Pour en apprendre davantage à propos de l’école à la maison et de ses attentes, consultez le document apprentissage à domicile

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick vous propose quelques instructions afin d’encourager une fête d’Halloween amusante en toute sécurité.  
Brièvement, voici l’information qui se trouve à l’intérieur du document. 

Toute personne qui fait partie d’un groupe à risque élevé en matière de santé doit éviter de participer aux activités de la fête d’Halloween, notamment les personnes souffrant de problème médicaux comme une maladie cardiaque, l’hypertension, une
maladie pulmonaire, le diabète ou le cancer, les personne dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou un traitement, ainsi que les personnes âgées.

Ne quittez pas la maison si vous êtes malade ou si vous avez contracté la COVID-19.

Il est possible de célébrer l’Halloween avec votre famille et dans votre bulle de ménage, plus un aidant formel ou informel, ainsi qu’un membre de la famille proche (un parent, un enfant, un frère et soeur, ou un grand-parent).

La collecte de friandises de porte à porte n’est pas permise.

Les fêtes d’Halloween en dehors de votre bulle de ménage (qui peuvent inclure un aidant formel ou informel et un membre de la famille immédiate) ne sont pas permises.

Les célébrations informelles sont permises à l’intérieur et à l’extérieur, mais il est conseillé de dresser une liste de tous les participants (maximum de 50 personnes).

Tout commerce, organisme ou groupe, comme un centre commercial, qui prévoit tenir une activité d’Halloween, doit avoir en place un plan opérationnel, dresser une liste des participants et veiller au respect des consignes de distanciation physique.

La cueillette de friandises de porte à porte est permise, pourvu que les conseils de la Santé publique sont suivis.


Si un enfant de votre ménage fait la cueillette de friandises de porte à porte, il doit minimiser contact avec les membres de votre famille et de votre bulle d’amis dont la santé est à risque pendant plusieurs jours après la fête d’Halloween.

Nous vous invitons à consulter le document du gouvernement du Nouveau-Brunswick  « COVID-19 : une fête d’Halloween amusante en toute sécurité » pour accéder à la liste de consignes de sécurité pour l’Halloween. 

Afin que tous puissent profiter d’un temps des Fêtes sécuritaire cette année, la Santé publique vous présente un document intitulé « Covid-19: Directives pour le temps des Fêtes

Voici les informations qui figurent dans ce document. 

Phase d'alerte jaune

  • Même si votre collectivité se trouve dans une zone en phase d’alerte jaune, veuillez limiter le nombre
    de vos contacts étroits et faire en sorte que ces personnes soient toujours les mêmes.
  • Dans les zones en phase d’alerte jaune, les rassemblements intérieurs de 20 personnes ou
    moins sont permis, afin de permettre aux amis et aux familles de se rassembler. 
  • Les rassemblements extérieurs de 50 personnes ou moins avec distanciation physique sont également permis.
  • Le port du masque est obligatoire dans les espaces publics intérieurs.
  • Vous devez limiter le nombre de personnes que vous recevez pour un repas pendant la période
    des Fêtes cette année. 
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées avant et après avoir reçu des invités.
  • Veillez à ce que vos invités et les membres de votre famille se lavent les mains avant de préparer
    la nourriture et de manger.
  • Lavez et désinfectez soigneusement les verres et la vaisselle réutilisable ou fournissez de la
    vaisselle et des ustensiles jetables à vos invités.
  • Lavez les articles en tissu, comme les serviettes de table, au réglage le plus chaud de votre laveuse pour ces articles. 
  • Lavez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées avant et après le repas ou l’activité, y compris les interrupteurs, les poignées de porte, la toilette, les robinets, les rampes d’escalier, les comptoirs, les jouets, les écrans tactiles, les claviers, les assiettes et les tables.
  • Les personnes qui participent aux célébrations religieuses et qui entrent dans les églises et autres lieux de cultes doivent porter un masque tout au long de la cérémonie ou de la célébration. 
  • Elles doivent également respecter les mesures de distanciation physique. 
  • Lorsque les personnes sont assises et que toutes portent un masque en permanence, une distanciation physique d’un mètre est acceptable. 
  • Les participants assis doivent rester à quatre mètres ou plus des célébrants ou interprètes.

Si une personne ne peut pas participer à un rassemblement parce qu’elle court un risque plus élevé, vous pourriez l’inclure d’autres façons, par exemple :

  • Suivre les mesures de santé publique pour lui préparer un repas et le lui livrer en gardant une certaine distance. L’appeler pour l’avertir que vous y allez, laisser le repas à sa porte, puis reculer pour qu’elle le prenne.
  • Pour réduire les risques davantage, vous pouvez lui laisser des ingrédients emballés pour qu’elle prépare elle-même la nourriture. N’oubliez pas de vous laver les mains ou de les désinfecter avant de manipuler les ingrédients.
  • Ne pas laisser de nourriture à personne, à moins qu’elle ne soit là pour l’apporter à l’intérieur afin de la consommer immédiatement ou de la conserver correctement.
  • Vous pourriez également commander un repas qui lui sera livré par une entreprise.
  • Vous pouvez prévoir un moment pendant le rassemblement pour que le groupe puisse discuter virtuellement avec les personnes qui ne peuvent pas y assister.

Phase d'alerte orange

ACTIVITÉS, RASSEMBLEMENTS ET REPAS DU TEMPS DES FÊTES

  • Vous pouvez faire des activités avec les membres de votre bulle d’un ménage, un soignant professionnel ou un proche aidant, et famille immédiate ou une personne dans votre vie qui a besoin d’aide, y compris de l’aide sur le plan mental, social ou émotionnel.
  • Si vous habitez seul et avez besoin d’aide sur le plan mental ou d’une autre forme de soutien, un aidant peut être un soignant formel ou informel, comme un proche ami ou voisin. Les membres de cette bulle d’un ménage peuvent aller au restaurant ou à d’autres établissements ensemble, comme à l’église.
  • Utilisez les plateformes comme Zoom, Skype ou Facetime pour voir de façon virtuelle vos amis et les membres de votre famille qui ne font pas partie de votre bulle.
  • Les lieux de culte peuvent accueillir un maximum de 50 fidèles, s’ils disposent d’un plan opérationnel en réponse à la COVID-19, que la distanciation physique est respectée et que le port du masque est exigé.
  • Les autres célébrations religieuses tenues à l’intérieur comme les funérailles, les célébrations de la vie, les cérémonies de mariage, les réceptions et les rassemblements sociaux de plus de 25 personnes, à l’intérieur, sont interdits.
  • Le port du masque en tissu est obligatoire dans tous les lieux publics, intérieurs et extérieurs.
  • Vous pouvez participer à une activité extérieure, ou en organiser une, pourvu qu’elle ne regroupe pas plus de dix personnes. Les mesures de santé publique pour la collectivité doivent être respectées.

Phase d'alerte rouge

  • Vous pouvez célébrer le temps des Fêtes avec les membres de votre bulle d’un ménage, un soignant
    professionnel ou un proche aidant, et famille immédiate ou une personne dans votre vie qui a besoin d’aide, y compris de l’aide sur le plan mental, social ou émotionnel.
  • Si vous habitez seul et avez besoin d’aide sur le plan mental ou d’une autre forme de soutien, un aidant
    peut être un soignant formel ou informel, comme un proche ami ou voisin. 
  • Utilisez les plateformes comme Zoom, Skype ou Facetime pour voir de façon virtuelle vos amis et les
    membres de votre famille qui ne font pas partie de votre bulle. 
  • Les repas et les rassemblements communautaires, les célébrations, les fêtes de bureau et les défilés sont interdits. 
  • Le port du masque en tissu est obligatoire dans tous les lieux publics, intérieurs et extérieurs. 
  • Les rassemblements extérieurs de 5 personnes ou moins, avec distanciation physique, sont permis. 
  • Les endroits publics sont fermés. Seuls les services religieux à l’extérieur (façon ciné-parc) sont autorisés.
  • Les repas communautaires sont interdits. Seules les ventes de nourriture et de boissons au volant, à
    emporter ou à livrer sont permises. 
  • Les entreprises ne relevant pas du secteur alimentaire et les services publics, y compris les commerces de détail, peuvent poursuivre leurs activités selon un plan opérationnel en réponse à la COVID-19 (voir la
    section Phase jaune pour plus de renseignements).